Archives de Catégorie: Événements

Consommation responsable: Une semaine sans Conso Ze VidéO!!

Une semaine sans consommer!! Mais pourquoi? Mais est-ce possible?
Vous en doutez?
Vous croyez que vous êtes au dessus des tentations et vraiment raisonnables?
Vivez le défi à travers les témoignages de Daisy Delobelle du BnB Couette et Chocolat et de Sophie Marchand de l’Intercom…
participantes au challenge et vrrrraiment honnêtes dans leurs feed back!

Une sympathique réflexion sur notre manière de consommer…
de se percevoir comme citoyen-consommateur…

COnceRnAnt le lien:

N’est-ce pas que vous préféreriez un cliquable qui vous ferait voyager jusqu’à la fameuse capsule…
Mais voilà tout ce que j’ai technologiquement à vous offrir:

http://ecotrip.qc.ca/webtv/?v=0F6GU-YcpVQ

Oui! pour visionner la capsule happy happy joy joy tournée par Ecotrip OBNL, du défi: Une semaine sans consommation, né lors de l’événement Eco design vs green washing de juin dernier, vous devrez (ingrate et fort débutante su’l pitonage du genre) COPIER COLLER ce lien!!!

Bon visionnement!
Au plaisir de vous compter parmi nous lors du prochain événement et surtout lors du prochain défi 😉

Vos commentaires; On veut vos Commentaires!!!

http://ecotrip.qc.ca/webtv/?v=0F6GU-YcpVQ

Tagué

C’que laisse comme traces: Eco Design vs Green Washing

L’événement du 22juin, Eco Design vs Green Washing,
Produit par Productions Synodik, en collaboration avec Resto-Bar le Diable à Quatre & Design Eco.ca a soulevé des questions, des doutes et généré des conversations animées.

Les très pertinents panelistes:
Julie Désormaux, Daisy Delobelle, Martin G.Morin et Jenny Bell
ont donné envie de pousser dans le sens de la « révolution » ;)…tranquille…

Certains auraient voulu plus…de débats et de fougue, de concret ou d’échanges avec les invités présents…

Or, il fallait semer. En 1heure!!
En un panel. Un événement!! A-t-on répondu à toutes les questions? Changé le monde? Créé une norme ou un regroupement officiel?
Neni!
Le but était de valider l’intérêt et surtout échanger pour comprendre où nous nous situons tous face au thème, quels sont les besoins…

La période étant achalandée au coté événements, une quarantaine de personnes étaient présentes, dans l’espace (hoooot!) de la CENNE, sur une centaine de personnes ayant sincèrement manifesté leur envie d’y être et souhaitant un suivi.

Peu importe. L’énergie y était (la chaleur aussi) et les gens présents étaient fort charmants, intéressés et dynamiques!

Alors.
Oui. Le thème titille!
Oui. Nous récidiverons.

Voici, grosso modo, ce qui en ressorti:

L’éco design est une pratique non utopique du design qui tend à permettre à la fois aux créateurs de vivre de leur passion, aux gens de consommer selon leurs besoins, valeurs et envie, tout en minimisant l’impact de création, production, promotion etc. sur l’environnement et en maximisant l’impact positif sur la communauté.

Nous polluons, même en dormant, ainsi, nous sommes conscients de nos limites.

L’objet le plus eco est celui qui n’est pas produit…(ouch! Oui, il faut se poser la question a-t-on besoin de produire ceci et a-t-on besoin d’acheter cela…)

L’idéal à atteindre est la transparence!
Failles et forces se doivent d’être assumées, nommons les « vraies affaires » et définissons ce que nous appelons « Éco » dans notre pratique.

Le GREEN WASHING ???

Le green washing est un manque de transparence. C’est l’art de verdir son image par des stratégies marketing qui valorisent quelques aspects « verts » d’un produit ou une pratique en minimisant les aspects nocifs ou en détournant l’attention de certains aspects du cycle de vie de celui-ci…(sa provenance, les conditions de production, sa décomposition etc.
les ampoules « fluo compactes » ont été citées en « mauvais exemple »)

Vendre vert sans être surs de pouvoir le défendre, ne fournir aucune preuve de l’engagement écologique, ne pas détailler sa pratique et ou son produit, présenter des produits non écologiques dans des contextes « sous entendant le contraire » c’est green washer!

La CERTIFICATION dans tout ça??

Douleur. Oui. Non.

Selon Jenny Bell , Nonante Communications et du Réseau Québécois des Femmes en Environnement et Daisy Delobelle experte en certification et normes ISO, accompagnement d’entreprises lors des audits en France et Belgique et BnB Couette et Chocolat, la certification est un processus lourd nécessitant beaucoup de compromis et permettant peu de nuances.

Idéale car cela permettrait au public de « savoir » qui œuvre selon des normes rigoureuses et baliserait la pratique.

Toutefois, les audits étant toujours dispendieux, certains artisans ne pourraient jamais être « certifiés » ce qui biaiserait la réalité de la diversité et sincérité de l’offre tout en résumant le marché éco aux plus « gros » joueurs.

POURQUOI alors vouloir se certifier?

La tendance « verte » se fait de plus en plus pressante.
Les certifications rassurent et celles-ci pourront même rapidement un jour être exigées pour « transiger » hors Québec, avec le gouvernement ou pour obtenir du financement et avoir l’appui de partenaires.

De plus, le public est de plus en plus exigeant, informé et cherche la transparence, la vérité.

Acheter local, acheter bio, éco…en tant que consommateurs, si on y investit énergie et argent et si l’on choisi cette voie par conviction et positionnement, on veut être certains de la rigueur du produit…

Et oui :
Le terme est présentement sur-utilisé et pas toujours à bon escient…ce qui rend fort confus (et frustrés tant pour les consommateurs que pour ceux qui bûchent pour être réellement éco!)

Y a t’il une solution, une ALTERNATIVE??

Ce qui fût proposé à la suite de ces réflexions.
D’autres événements.
Débats.
Cercle d’échanges de trucs sur les matériaux, les techniques

Création d’une charte, d’un guide, un regroupement officiel…
Et surtout, l’importance d’agir collectivement.

D’autres actions, réflexions similaires sont en cours ailleurs…
fouinons du coté
Graphistes du Québec, Pact, Réseau Québécois des Femmes en environnement…bref, il faut éviter de « ghetto-iser » la pratique et nos idéaux!

COMMENT est-ce POSSIBLE?

Il faut OSER
Se rencontrer, réseauter, se solidariser.
Définir, délaisser, dénoncer, refuser, choisir.

Surtout, il faut faire RAYONNER LES PRATIQUES EXEMPLAIRES!

Nommez vos bons coups. Mentionnez votre degré d’engagement. Décrivez-vos pratiques clairement. Soyons différents, Marketons « à poils »

Vous avez des suggestions pour contribuer à la reconnaissance, pour définir votre pratique?
Vous aimeriez être informés?
Vous aimeriez agir?
Faites-le!! 😉
Mais tenez nous au courant bordel!!!

ÉCRIVEZ-NOUS
Nous le ferons aussi 😉
missd@synodik.com

Tagué , , , , , ,

Ils y étaient: Événement Éco Design vs Green Washing

http://qtrial.qualtrics.com/SE?SID=SV_9nmg1iwVKNJu2gs

Copiez et collez ce lien pour faire valoir votre opinion, vos idées pour la suite des choses.

Qui était présent?

Aurelie Éco, Blog design-eco.ca
Cédrik Reinhardt, Taverne Urbaine, Le Diable à Quatre
Claudia Mercier, Philanthropie, Dons corpo et individuels OSM
Daisy Delobelle, Fénomène, BnB Couette et chocolat,
Delphine Devaux. Communications FTA, bénévole
Duo Eco Trip Audrée Favreau Eco Trip,
Duo Eco trip Mathieu Paradis Eco Trip,
Éloise Rail Boutique Art en Soi et Artiste
Émilie Folie-Bovin, Journaliste DEVOIR
Etienne, Respecterre
Gaëlle Alongé, Graphisme et design Durable Hépacq
MariePier Otis, Globber Tv
Élisa Giroux, D+Architectural
Michel Nadeau, El Naturalista
Pascale N.Viau , Soap
Sophie Guillemette, SOAP
Henri, Trace ta route
Sophie Marchand, Intercom
Francis, Intercom
Jenny Bell, Nonante Communications et RQFE
Julie Désormaux, E-motivatrice, Design-Eco.ca
Julie Dufour, Communication et Design-Eco.ca
Kathia Gitkow, Ada-Jito
Lise-Anne Marquis, Conscience Verte
Manon, Smop S.O.S
Margerie Gagnon, Ébénisterie
Catherine Lafortune « Rencontres, échanges créations eco
François, architecture
Chloé Desjardins, Boutique 4éléments
Marie-Soleil Thellen, Boutique 4élements
Martin Lefebvre, Service, animation, ébénisterie
Michel G.Morin , 3REco
Music For Money, Band invité
Odile Beauchemin, Gérante d’artiste, philanthropie
Robert Polka, Passeport Éco

Vous y étiez et votre nom n’apparait pas? Faites signe

Tagué , , , ,

Défi 1semaine sans consommation: du 28juin au 3juillet

Cliquez l’onglet: Défi 1semaine sans consommation pour tous les détails

OSEZ LE DÉFI!!! 1SEMAINE SANS CONSOMMER!

Fonctionnement :

Concentrez-vous sur l’essentiel, la base de votre « pyramide de Maslow »
Répertoriez-tout ce que vous consommer
Résumez-nous vos observations, vos défis, frustrations, réussites, votre expérience bref!

Vous ne serez en aucun cas jugés sur vos performances!
Cet exercice en est un de réflexion, d’action tranquille!!

Envoyez vos coordonnées à : missd@synodik.com
Et écrivez vos témoignages en guise de commentaires sur le blog.

À GAGNER :

UN TOURNAGE AVEC ÉCOTRIP, WEB TÉLÉ.
2témoignages seront tirés au hasard parmi les participants dans la semaine du 3juillet
Et surtout, beaucoup d’estime et une amélioration de vos habitudes

Allez! Zou! Semons du possible!!

Tagué , , ,

Pourquoi l’événement des Perles Rares était Charmant?

Mis à part ce que scandent leurs nombreuses fans « elles sont charmantes, c’est tout » ce qui est vrai toutefois,
L’événement marketing (lancement de Collection)
Exposition Vivante était tout à fait charmant pour plusieurs raisons…

Simplicité. Ambiance. Branding. Invités. Joie 🙂 Vaisselle réutilisable
(d’autant plus important d’être cohérentes pour des éco designers!)
Peu de déchets. Tout recyclable ou tout mangé…

Pour celles et ceux qui n’ont pas eu la chance encore de « porter » la folie de http://www.lesPerlesrares.com , je vous brief un brin: duo coloré de sœurs…identiques ou presque… et joyeusement volubiles créant des bijoux-desserts!

Ainsi, ce double happiness à pattes nous a reçus chez Tah Dah! Une lumineuse galerie boutique située à 10minutes de marche du métro Jean-Talon…une autre bonne raison d’aller trainer dans le coin…

Musique légère. Ambiance guillerette. Gens nombreux…Tah Dah! Étant un espace sommes toutes assez petit, on en faisait vite le tour et il nous apparaissait fort plein, grouillant de plaisir!

Confession :
Étant exposée de très près à toutes ces œuvres-portables…j’avoue avoir craquée 3x…oups!

Bénies par mère nature (c’te bipolaire finie!) nous pouvions errer entre boutique, galerie, lieu où se tenaient, parmi des toiles vives, les modèles joliment « body paintées » et cours arrière (bétonnée mais tout de même intime…peut-être qu’un jour cet espace pourrait devenir un p’tit lieu tout vert…qui sait…enfin, je délire, c’pas chez nous!)

Ayant sélectionné et utilisé leur commanditaires avec justesse et respect de leur image: Intermiel, POint G (macarons! miam!) et El Naturalista
les créatrices ont su faire, tout en simplicité, de cet événement un « petit paquet » fort attrayant et dynamique.

Ainsi, malgré le jussss dans lequel je me trouve, je souris en clapotant ces quelques lignes, ravie d’avoir été présente lors de cet événement sucré, harmonieux et à leur image!

ClapClapCLap!
Au plaisir de re.

Tagué , , , , ,

Communiqué:: ÉCO DESIGN vs GREEN WASHING!

Les Productions Synodik
La Fabrique d’Utopies

Pour diffusion immédiate
Éco Design vs Green Washing ; Un duel sans merci…

Montréal, le 7juin 2010,
Les Productions Synodik, la Fabrique d’Utopies en collaboration avec Le Diable à Quatre et Design Eco.ca, vous convient à l’événement : Eco Design vs Green Washing ; Un duel sans merci le 22juin 2010, à la Cenne/Les Ateliers Perchés, 7755 St-Laurent, 3e étage, pour un 6@8 féroce…

Pour les gens engagés dans le développement durable, les consommateurs qui ne savent plus ou donner de la tête et les créateurs qui souhaitent faire de leur pratique un mouvement fort, défini et sincère, il prime de se doter d’un langage commun, de confronter les visions, les actions en vue d’arriver à un éventuel consensus et surtout de faire reconnaître la pratique exemplaire de certains créateurs locaux!

Au Québec aucun organisme ne défie publiquement le green washing et la pratique du design éco gagne à être connue et définie.

Venez poser vos questions ou répondre aux propos de nos spécialistes.
Qu’est-ce que l’éco design? Qu’est-ce que le green washing ? Pourquoi adopter de telles pratiques ?
Quels sont les critères qui devraient primer pour se définir en tant qu’éco designer et comment éviter d’être « green washer/washé » ?

Pour lancer la soirée, 4 panélistes, dont : Le Réseau Québécois des Femmes en environnement, Julie Désormaux, instigatrice de la page des Éco Designers du Québec sur FB et bloggeuse éco, Martin G. Morin 3RECO et Daisy Delobelle, propriétaire du 1er BnB vert de Montréal, éco designer et ex-consultante en France et en Belgique auprès des entreprises pour la certification et normes ISO , répondrons à ces questions et présenteront leurs visions de l’éco design et du marketing vert.

Viendra ensuite la période de confrontation, de questions avec le public.
Finalement, un cocktail musical, soutenu par le très talentueux groupe montréalais Music For Money vous sera servi lors de la période de réseautage afin de permettra aux invités de faire connaître leur entreprise et de poursuivre le débat.

L’espace la Cenne est un lieu de partage, création, travail et diffusion coopératif, éco-rénové et géré par des créateurs de tout acabit. Pour ses valeurs humaines et écologiques nous avons choisi de vous y convier pour le faire découvrir.

Le Diable à Quatre est une chaleureuse Taverne Urbaine située dans le sud ouest au 1871 rue Centre. Fière partenaire de l’événement, celui-ci vous offrira des bières locales ainsi que de gourmandes bouchées majoritairement végétariennes.

Doutez, débattez, améliorez, répandez vos pratiques exemplaires et faites connaitre la vraie nature de vos créations, vos actions!
Réservez dès maintenant votre place au coût de 18$ ou forfait groupe de 3 pour 48$ : via :
http://www.creative-hyperactive.blogspot.com :
Suivez le lien paypal en haut de la page

Infos: 514-255-4223 ou courriel missd@synodik.com
Faites vite ! Les places sont limitées à 60.

Tagué , , , ,

Being Miss D lors du r-v des entrepreneurs sociaux de l’INM

D’abord un brin de wording dans le sens de ‘on s’entend tu qu’on se comprend tu?’
Oui! Parlons le même langage!

? Qu’est-ce que l’entreprenariat social?

! La mienne:
C’est une vision plus holistique de l’entreprenariat, une approche intégrée, valorisant l’aspect durable, engagé de chaque initiative prise par l’entreprise qui peut-être de toutes natures!
Au delà de son statut, l’entreprise est ‘sociale’ dans sa mission, ses valeurs, sa conscience et son impact dans sa communauté, son environnement, sa façon de gérer ses employés, choisir ses batailles et la manière dont elle répond au système en place.

! Celle des autres:
Les entreprises sociales rejoignent les principes d’économie solidaire.
Les entrepreneurs sociaux portent des solutions innovantes à des problèmes de la société en valorisant la conciliation économique et sociale dans une perspective globale. Ils œuvrent en fonction d’instaurer un changement durable en concentrant leurs efforts autrement que sur le capital et la rentabilité.

? Et vous en pensez quoi ?

***

Et la journée dans tout ça?

Après avoir découvert des modèles de succès dans l’entreprenariat social (l’Accorderie, Communauto, les CPE…) nous avons participé à un forum ouvert…
Forum dont les thèmes sont générés en grrraaand groupe et qui valorise un brin de chaos (aaaah! mon élément…enfin pas un vrai de vrai, juste moins de structure, plus de liberté, beaucoup de propositions)

Yahou! Nous avons échangé sur le financement, le rapport au privé et tenté de trouver des formules gagnantes de financement.
La double entité des entreprises (OBNL vs OBL) fût mentionnée pour répondre à ce besoin et favoriser l’essor et la survie des entreprises sociales, l’urgent besoin de reconnaissance, de valorisation et d’appui de cette forme d’entreprenariat et la nécessité de se mettre en commun pour bonifier nos initiative, diminuer nos frais, augmenter notre impact!!

Eh! Ben!
Ça se retrouve en tout! Même besoins, même défis, même visions…
Non ça ne vous rappelle rien?
Enfin…

Lunch.

Nous avions ensuite des ateliers spécialisés…
Le dynamique et enthousiasmant Francis Marin, afin de nous initier au Branding/la marque nous a mis au défi de rétablir une marque en déficit d’amour.
S’en suivait un atelier lié aux ressources humaines fort…hum! dynamique…
La réalité des entrepreneurs sociaux n’étant pas toujours liée à celle des entreprises privées, ceux-ci ont réagi vivement à certains propos livrés par notre invité…
Constructif et vigoureux…

Le tout se terminait par une séance de RÉSEAUTAGE!
Que j’adore (mais de laquelle j’ai dûe fuiiiiiire, zut!)
Là entre en scène…tout l’art de l’écoute et du résumé!

L’élevator pitch!
Vous connaissez?
L’art du 15-30secondes…
Pas évident…
Malgré mon grand plaisir à réseauter.
J’avoue humblement devoir encore et encore pratiquer la maîtrise du mot clé…

Enfin.

J’y garde un fichu bon souvenir, quelques contacts, beaucoup d’inspiration et une envie folle de cotôyer à nouveau ces gens qui oeuvrent chaque jour à façonner le sourire et le mieux-être du monde dans lequel nous évoluons!

Au grand plaisir de collaborer et de construire avec vous…

Tagué , , ,

Une virée Gainzbarienne un brin glammmmouuuur!

Peu de mots suffisent pour définir la vibe du Gainzbar.
Rouge, tamisé, chaleureux…
Ce lieu est le résultat d’un arrimage charmant de trouvailles qui ont vécu avant qu’on ne tripe sur Boy George et qu’on ne se «gaufre le toupet» !

Créatif, retapé, réutilisé, inspirant…et estival avant le temps, sangria exceptionnellement trop abordable…

DJ Funky Falz
Au Bosco Breton vous gave
Créations MF wowifiée!

et nous, nous sommes partantes pour une première d’une longue série (esperamos!) de mobilisations du milieu du design éthique et entrepreneurs éco-créatifs!

Plus que 30 240 minutes avant l’événement…

Miss D
missd@synodik.com

Tagué , , , , , , , ,