Oh! Torrieux!
Je m’étonne de tant de désagréabilitudes me popant dans le cerveau!

Le trash soudain et joyeusement violent, émerge entre deux ouf, me quitte en fade out, me laissant parfois perplexe et riant seule dans la rue.
Je ne suis pas dangereuse et pas assez rude.

Enfin…

Simplement,
je suis un pinson assis sur un clou…

Comme j’ai le monopole du verbe dans ma zone grise, je pousse ma luck et me vide le « stupoche » dans le confessionnal.
Reconnaissons ensemble l’effet néfaste des « couillons en errance libre », sur le facteur bonheur.

Les couillons en errance libre sont les ambassadeurs de l’idotie sournoise,  les sublimes rep du taouin-isme évitable!
Et quand on les croise on se dit: mais-pourquoi-j’suis-pas-game-de-l’insulter-en-public…

Chaque jour je suis reconnaissante de côtoyer des gens géniaux, créatifs, engagés, brillants, adorables, généreux, inspirants.
Puis, bam!

J’en croise trois! Trois tatas qui m’inspirent.

Tata couillonne #1:
Une dingue trop blonde en voiture s’arrête à une tape su’a yeule de la poussette de mon fils.
Sa réaction: Elle rit!

Je lui crie: CE BB N’EST PAS UNE QUILLE JEUNE CONNE DE COURSE!!

Je ne connais aucune prise de kun fu, ni même un p’tit kata de débutant et je n’ai pas vraiment le tricep menaçant, mais touche un poil de « monsieur poulet » et je te fais une leçon d’origami avec ta face et un joli collier bio avec tes ongles de princesse!
(que je me dis, les larmes aux yeux…sans arriver à la menacer aussi bien que dans mon rêve)

Tata couillonne #2:

Alors que je suis à vélo, « conne inc. » me lance vigoureusement son reste de coca-en-carton par la fenêtre de sa voiture…je crie en avalant des mouches. Elle ne se remettra jamais en question et n’a aucune idée que je me suis pris ses glaces fondues plein la gueule ET que la ville n’est pas son trash bin!

Tata couillon #3:

Zoufi dit « un voisin » dégage son parterre, au balai (fort bien! oui! ce n’est plus de l’eau! Il y a évolution de l’homme!)
Mais, oh! comble de la cohérence, il nous dépose gentiment ses indésirables sur le trottoir…joli!

#Tata voleur:

Une attaque en série sévie dernièrement à Montréal.
Avez vous été sélectionné par le collectionneur de bac de recyclage!?
Je sais que Odile, Claudia et Marie-Andrée (pour leur donner un nom fictif…) se sont confiées publiquement, sans masquer leur voix…

Nous avons aussi été élus. Notre bac-vert-gratis-avec-notre-adresse-dessus-et-des-dessins-enfantins a été volé…

Vraiment?
J’espère que c’est pour te clancher la cote Sherbrooke version crazy carpet et pas pour faire chiller ta papetterie! Bébé! C’est gratis à l’éco quartier!

Par chance,  les tatas sont moins nombreux que le magnifique que je cumule avec les humains adorables dans ma vie, ces p’tits bonheurs, ces amours fous et grandes inspirations…
Et c’est avec ces quelqu’ irritations et vos faces qui rient de mes chires, je cultive ma ride du bonheur…

Cultiver sa ride du bonheur…

Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :